Extraction d’ADN en classe : un peu de cuisine !

(actualisé le ) par Mme CHENOT

Merci au groupe d’Océane, Sirine et Mehdi pour cette photo où l’ADN semble former un "5" dans son tube... (sans trucage !) Peut-être un code caché ?

JPEG

Voici une "recette" possible :

ATTENTION : certains produits utilisés sont toxiques : mettre des gants pour manipuler , éviter d’inhaler les vapeurs et de tacher les vêtements. Ne pas vider dans l’évier par respect pour l’environnement.

- Prélever l’échantillon d’être vivant dont on veut extraire l’ADN (banane,kiwi, oignon, chou fleur…).
- Le déposer dans le pot de yaourt puis l’écraser grossièrement en utilisant une fourchette.
- Ajouter 3 pincées de gros sel et verser 5 mL de liquide vaisselle : ceci permet de détruire les membranes des cellules.
- Broyer à nouveau jusqu’à obtenir un mélange pâteux.
- Ajouter 7 pipettes d’eau froide et mélanger pour obtenir un mélange homogène.
- Placer le filtre à café dans l’entonnoir au dessus du tube à essai.
- Verser le mélange homogène dans le filtre à café et attendre quelques minutes. Récolter environ 2 cm de liquide au fond du tube à essai. Reposer l’entonnoir dans la cuvette.

- Venir avec son tube à essai au bureau du professeur : prélever 1 pipette d’éthanol * et l’ajouter en le faisant couler lentement le long de la paroi du tube à essai penché légèrement.
- Puis verser une 2ème pipette d’éthanol : ceci provoque le pelotonnement de l’ADN.

- Retourner à sa place : faire des rotations du tube entre ses mains, très doucement, pendant quelques minutes.
==> Observer des filaments blancs qui se forment et remontent : c’est la « méduse ».

- Récupérer la "méduse" à l’aide d’une pince ou d’une tige et placer-la dans un verre de montre. (puis coloration avec du vert de méthyl acétique, colorant spécifique de l’ADN, au bureau du professeur).